Laissez vibrer votre gong et changez vos relations !

Je pratique le yoga Kundalini. En fin de séance j’adore plonger dans un « bain de gong ». C’est une sorte de cymbale suspendue dont la musique calme l’esprit. Chaque son produit une vibration différente et apaise mon corps qui résonne en coeur.

Je, tu, nous produisons de l’énergie.

J’aime l’idée de comparer notre énergie à celle d’un gong. Nous sommes seuls responsables des vibrations que nous émettons. Et pourtant, nous sommes rarement conscients d’en produire et encore moins de leur impact sur nos relations. Il nous est bien plus facile de repérer l’énergie que nous recevons !

Pour illustrer mon point, prenons un cas concret. Imaginez : vous êtes en soirée et discutez tranquillement entre potes, l’ambiance est joyeuse. Un autre ami vous rejoint et dans l’instant, vous notez un changement d’atmosphère, une boule vous oppresse, les rires s’éteignent peu à peu, et le groupe finit par se disperser. On a tous plus ou moins vécu ce genre d’expérience.

Combien de fois s’est-on laissé prendre au jeu ? On se met au diapason de la tension qu’on ressent au risque de voir notre propre humeur tourner au vinaigre, subir l’instant, et peut-être laisser les mots dépasser notre pensée.

Nous avons le pouvoir de choisir notre énergie.

Je vous propose une autre option : observez le changement d’énergie qui s’opère, choisissez de vous brancher sur votre vibration de coeur, faites confiance à l’autre et envoyez lui mentalement des « vibes » positives. Et alors me direz vous ?

Quand vous faîtes ce choix, vous devenez le gong du groupe ! Votre énergie rayonne naturellement et vous envoyez des ondes apaisantes qui vont modifier la bande passante de votre relation. Peut-être même votre ami « chagrin » va-t-il s’ouvrir à vous et vous expliquer ce qui l’affecte tant. Son gong à lui entrant alors en résonance avec vous. Cette pratique simple, vous pouvez l’appliquer dans toutes vos relations : professionnelles et personnelles.

Envie d’aller plus loin ? Je vous recommande de lire les recherches du Docteur Masaru Emoto qui a démontré l’impact des pensées positives sur la cristallisation de l’eau.

En attendant, nul besoin d’être docteur en physique. Nous avons le pouvoir de changer nos relations en choisissant simplement de faire vibrer notre coeur. Alors faites résonner votre gong, le monde en a bien besoin !

Nathalie Colin.

Pourquoi la vulnérabilité rend fort

Si vous considérez que pour réussir dans la vie il faut être fort, alors lisez cet article.

A vouloir être fort à tout prix, on se perd !

Que ceux qui portent une armure derrière laquelle ils cachent leurs craintes et leurs doutes lèvent le doigt ! Et oui, nous sommes nombreux à vouloir nous protéger.

On dépense des trésors d’énergie à jouer le rôle de Super Héros en famille et au travail. Bien sûr, ça aide à passer les caps difficiles ! Mais on y perd beaucoup de joie et d’authenticité. Et tôt ou tard, l’armure craque…

La vulnérabilité rend fort !

Et puis un jour, las de ce combat, on a l’audace de déposer son armure. On comprend alors que tout comme l’ombre appartient à la lumière, notre part de vulnérabilité nous apporte beaucoup.

♥ Cadeau 1 : en acceptant ses propres faiblesses, on juge moins celles des autres. On sait que derrière les attaques, les silences, la passivité se cachent des peurs et des croyances que notre éducation et notre expérience de la vie ont forgées.

♥ Cadeau 2 : en reconnaissant sa part de vulnérabilité, on prend soin de soi et on s’autorise à dire non aux situations stressantes et aux relations toxiques. Sans agressivité, simplement en disant «merci … mais non car ça ne me convient pas ».

♥ Cadeau 3 : en partageant ses doutes et ses craintes, on apprend à recevoir du soutien et de l’amour. Fini le temps où l’on pense devoir tout prendre en charge. On voit bien qu’ensemble, on va plus loin.

Et surtout, en arrêtant de vouloir être parfait(e) on s’offre le plus beau des cadeaux. On s’aime un peu plus chaque jour ! On se sent plus vrai et bien plus connecté aux autres. Et la vie nous le rend bien, car on rencontre chaque jour de très belles personnes.

Nathalie Colin.